8 décembre 2012

[Tests] Ajouter un liquide l'acide dans le henné, la suite

Suite à mon premier article sur l'acide dans le henné, au bout duquel je concluais qu'il fallait éviter de mettre un liquide acide dans la pâte du henné parce qu'il empêche les pigments de se développer,  j'ai continué mes expériences.


Apparemment, un milieu acide empêche les pigments de se développer, la logique veut donc qu'on essaie de voir si un milieu basique favorise le processus.

En milieu basique ?


J'ai donc fais le test suivant :

  • Pot de gauche : eau chaude + citron
  • Pot du milieu : eau chaude
  • Pot de droite : eau chaude + bicarbonate de sodium (qui rend le milieu basique)
Résultat :




En effet, si l'acidité empêche le développement des pigments, la basicité, elle, semble aider à leur développement.

Tout cela c'est bien beau, on a plus ou moins de pigments, mais qu'en est-il de la fixation sur le cheveu? On entend toujours dire que l'acidité aiderait à fixer le henné, est-ce vrai?

Sur de la laine

J'ai les cheveux foncés, je ne peux donc pas faire de test dessus, on ne verrait pas grand chose au résultat. Du coup j'ai pris des "cheveux animaux" : de la laine. Je pense que c'est plus fidèle qu'un tissu végétal comme le coton. 

J'ai donc utilisé 5 mélanges différents :

  • eau chaude + citron
  • eau chaude
  • eau chaude + citron ajouté après le développement des pigments
  • eau chaude + bicarbonate
  • eau chaude + bicarbonate + citron ajouté après le développement des pigments
En ajoutant le citron après développement des pigments, on est sur qu'il ne perturbera pas le processus, on peut donc juger uniquement son action sur la fixation du henné.

J'ai plongé des bouts de laine dans chaque petit pot et j'ai laissé reposer 1h. J'ai ensuite rincé la laine, et voilà le résultat :



Le morceau le plus coloré, c'est celui du henné préparé à l'eau chaude et dans lequel j'ai ajouté le citron après développement des pigments. Donc, le citron aide bien à fixer le henné sur le cheveu.

Ensuite, les deux moins colorés sont ceux au bicarbonate de sodium ! Étonnant puisque c'est dans ces pots que les pigments étaient le plus développés. On dirait donc qu'un milieu basique freine la fixation du henné.

Et entre les deux, on trouve le henné juste préparé à l'eau chaude, et le henné juste préparé au citron. On peut voir ici que la présence de citron a compensé le fait qu'il y avait moins de pigments dans la préparation. Moins de pigments + plus de fixation = plus de pigments mais moins de fixation.



Au final donc, il faut mieux préparer son henné à l'eau chaude, le laisser reposer, et ajouter du vinaigre/du citron juste avant de l'appliquer sur les cheveux :)

20 commentaires :

  1. Whouah ça c'est de l'enquête :D En tout cas merci j'ai appris quelque chose aujourd'hui et surtout c'st très intéressant de voir comment le henné accroche plus ou moins suivant les mélanges :)

    RépondreSupprimer
  2. Quel boulot et quel précision, mais c'est génial de voir le résultat !

    RépondreSupprimer
  3. Quel article de pro, une vraie chimiste, c'est très intéressant en tout cas !

    RépondreSupprimer
  4. Très intéressante ton expérience!

    RépondreSupprimer
  5. Bravo et merci d'avoir testé !!!
    Ça faisait un moment que j'avais envie de faire des tests, mais que j'avais la flemme ^^'
    C'est très concluant :)

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour les tests !
    Je prends bonne note de l'acide juste avant la pose et pas avant.

    RépondreSupprimer
  7. Ohhh énorme, j'avais pas pensé à mettre le citron qu'après développement de la couleur ! omg Faut que je teste, merci merci !
    Il faut que je lise ton blog, on me l'a conseillé et il a l'air effectivement très complet, à bientôt :)

    RépondreSupprimer
  8. Belle enquête !

    J'ai justement un henné de posé, sans acide car je n'avais lu que ton premier article ^^' Un rinçage au liquide acide aide bien à la fixation également ;)

    RépondreSupprimer
  9. Rholala! Maintenant je regrette de ne pas avoir connu ton blog plus tôt :( j'ai appris tellement de choses en moins d'une heure!
    j'avais pourtant pensé rajouter du citron juste avant d'appliquer le mélange, mais j'ai mis du miel plutôt, et en plus en fondation le henné est devenu un pti peu plus liquide, du coup pour pas le rendre dégoulinant j'me suis dit bah pas grave! Sauf q mtn j'ai limite envie d'aller me badigeonner les cheveux de citron, malgré le masque déjà posé et tout :'( lol

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,

    Je voulais répondre sur votre aricle précédent mais vous avez trouvé la solution. En effet lorsque les pigments se développent dans l'eau, ils ne s'accrochent pas (ou peu) à la fibre, selon la teinture que l'on emploi évidement.
    Lorsque l'on teint un tissus de laine, on commence par lui mettre une accroche; ensuite on teint et on fini par fixer... ou pas, tout dépend de la teinture.
    Pour vous convaincre qu'il ne faut pas se fier à la couleur de l'eau je vous conseille de regarder un peu ce qui se passe avec l'indigo pour que la teinture prenne bien il faut que le bain de teinture soit jaune. C'est ensuite l'action de l'oxygène de l'air qui va faire bleuir le tissu teint. Si l'eau est bleue la teinture ne prendra pas, au premier rinçage il n'y aura plus de teinture.
    Les cheveux sont de la même matière que la laine, les actions sont donc similaires. (mais je n'irais pas faire bouillir mes cheveux avec de l'alun pour que la teinture accroche mieux :D)

    RépondreSupprimer
  11. Alors le mieux serait encore un bon rinçage au vinaigre après application du henné?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça ne peut qu'être bénéfique !

      Supprimer
  12. Dans le dossier sur le henné sur le site d'Aroma-zone, ils conseillent d'appliquer une lotion basique ( 97g d'eau et 3g de bicarbonate de soude) sur les cheveux et de laisser poser 30 minutes avant d'appliquer le henné ! Ils disent que ça permet d'ouvrir les écailles du cheveux et que du coup la couleur est plus riche et tient mieux… Mais avant de me lancer je voulais avoir ton avis :p Alors, qu'est-ce que tu en penses ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en pense qu'il vaut mieux éviter : ouvrir les écailles des cheveux ça les abime, et comme le henné se fixe autour du cheveu et pas à l'intérieur, ça ne sert à rien !
      D'autant plus que le henné tient vraiment bien (je n'en ai pas fait pendant un an et la couleur n'a pas bougé du tout) et que sa couleur est déjà très riche sans avoir besoin d'en rajouter ;)

      Supprimer
    2. Ca les abîme même si on rince au jus de citron pour refermer les écailles ? :o En fait je suis châtain foncé et je veux faire du henné d'Egypte pour devenir le plus rousse possible (même si je sais que ça fera jamais vraiment roux :p) et j'ai testé sur une mèche il y a 3 semaines a peu près, ça se voyait bien au début mais maintenant j'arrive même plus a retrouver la mèche…c'est pour ça que si le bicarbonate peut aider ça serait cool :p

      Supprimer
    3. Ce qui abime c'est de les ouvrir, même si tu les referme après, c'est le principe des colo chimiques ;)
      Tu n'auras pas une meilleure couleur comme ça, il faut juste faire plusieurs hennés pour avoir une couleur qui dure, et surtout les laisser poser au moins 3h ;)

      Supprimer
  13. Bonjour Tinuviel !

    Merci beaucoup pour ces deux articles très intéressant.
    Je cherche à obtenir du rouge mais en utilisant des hennés de qualités moyennes (type nomade de palize,shiraz...) pour ne pas perdre mes boucles. il faut donc laisser la pâte reposer plusieurs heures et ajouter le citron juste avant application. J'ai aussi beaucoup lu que le fait de congeler le henné accentuerai le rouge. As-tu essayé quand tu faisais du henné? Est-ce vrai ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, le rouge est du à l'accumulation de henné, pour l'avoir il faut donc accumuler les couches de pigments. Il en faudra plus si tu utilises un henné de moins bonne qualité (qui contient moins de pigments), mais au final le résultat sera le même, quand tu auras du rouge, tes boucles feront surement la gueule :/
      Quand tu congèle le henné, au moment de la décongèlation, les pigments se développent à nouveau, il y en a donc plus dans la pâte et la couleur est donc plus rouge.
      Quand je voulais du rouge ça m'arrivait de le congeler mais franchement je n'ai pas vu de très grand différence entre ça ou laisser poser le henné 10h au chaud ;)

      Supprimer
    2. Mouais, ça m'inquiète un peu pour mes boucles. mais si j'utilise du henné de moyenne qualité ça demandera plus d'application pour les lisser, donc je pourrais réagir avant qu'ils ne soient trop lisses.
      J'en suis à 4 hennés en pose longue mais je ne vois pas de différence sur mes boucles, donc pour l'instant je croise les doigts. Peut-être que certains cheveux ne sont pas lissé par le henné ?
      Il existe un soin ou une poudre qui contre l'effet lissant du henné ?
      Merci pour ta réponse en tout cas !

      Supprimer
    3. Le problème c'est que quand on s'en rend compte, c'est trop tard :(
      J'ai mis deux ans avant d'avoir un effet négatif visible sur mes boucles. Aucun soin ou poudre ne contre l'effet lissant, la seule façon c'est de l'empêcher de se fixer sur le cheveu, donc de colorer ;)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...